Accueil > Notre histoire

Notre histoire

Histoire du Club de Metz

  

Le mouvement Soroptimist a été créé aux Etats-Unis en 1921, puis en France en 1924 par Suzanne Noël, chirurgien.

 

Il faudra attendre le 12 juin 1938 pour que « cette voix universelle pour les femmes » résonne en Moselle. C’est Edith Dufays, journaliste à Metz, qui recevra la charte de notre club, mais la guerre va l’amener à quitter rapidement notre région.

 

Il était certainement très courageux de lancer ainsi un club dans cette période d’incertitude : c’est à cette date qu’Hitler envahit l’Autriche et se prépare à lancer son pays dans la guerre.

 

Après cette période sombre, c’est en 1950 qu’il va vraiment prendre son essor.

 

C’est Marguerite Claveau, médecin, qui relance, on peut presque dire « refonde le club » à Metz avec une nouvelle remise de charte, le 25 mars 1950. Elle va véritablement l’ancrer dans la vie messine, y mener des actions variées largement orientées vers les femmes et les enfants. Elle sera d’ailleurs la marraine de notre doyenne Marie-Thérèse Hellenbrand. Ainsi Marie-Thérèse Hellenbrand assure la liaison entre ce passé et le présent.

Depuis 33 présidentes se sont succédées.

Nous ne pouvons évidemment pas toutes les évoquer, mais nous tenons tout de même à rappeler le souvenir de Marcelle Maujean, qui a été la marraine de plusieurs Soroptimist. Elle incarnait véritablement, les valeurs de notre club, elle n’hésitait pas à braver les dangers en se rendant régulièrement en Pologne porter des médicaments, bien avant la chute du mur de Berlin. Elle sera aussi à l’origine de la fondation d’un club à Bielsko Biala en 1991.

 

Les noms de ces femmes ne se trouvent pas sur internet, mais c’est pourtant bien elles qui ont semé des graines qui ont germé et qui constituent pour nous des exemples. Elles rejoignent la cohorte de toutes ces personnes anonymes qui oeuvrent dans l’ombre pour la connaissance, l’éducation, la compréhension et l’amitié universelle.

 

Elles ont su à merveille illustrer les 3 points de notre devise : Comprendre, défendre, Entreprendre.

 

Comprendre : comprendre le monde qui nous entoure, comprendre ses évolutions, comprendre la société dans laquelle nous vivons, les difficultés des femmes,

 

Défendre : la cause des femmes mais sans féminisme exacerbé. Défendre leur droit à l’éducation, à la santé, à la promotion,

 

Entreprendre : entreprendre des actions qui vont dans ce sens, soutenir des associations qui oeuvrent pour ces idéaux et s’ouvrir sur le monde.

 

Aujourd’hui, il nous appartient de continuer sur cette lancée. Nous nous y employons par les actions que nous menons ou que nous soutenons à Metz, en Lorraine, en France ou à l’étranger pour les femmes et les enfants.